Comparatif : Déshumidificateurs

Avant tout, un déshumidificateur doit avoir un impact sur l’humidité d’une pièce. La puissance d’un déshumidificateur est mesurée en capacité (soit X litres récoltés par 24 heures, dans un pièce à température ambiante, et à un taux d’humidité relatif de 80%). Commencez à partir de 10L / 24H si vous voulez un modèle qui fera vraiment une différence.

Une mise en garde importante : il existe beaucoup de petits déshumidificateurs vendus autour des 50 Euros qui sont absolument inutiles. Nous les avons testés: et ils sont tous aussi inefficaces les uns que les autres. Idem pour les déshumidificateurs chimiques, mieux vaut ouvrir ses fenêtres et laisser s’échapper l’excès d’humidité par simple aération qu’acheter un appareil qui ne marche pas.

Pour départager nos déshumidificateurs, nous les notons sur 6 critères:

  • Performance : ils sont testés dans une salle de bain humide (80%+ d'humidité relative) sans aération, avec porte fermée et serviette mouillée sous la porte pour éviter que l’humidité ne s’échappe. Pour ceux muni d’un réglage permettant de viser un certain pourcentage d’humidité dans l’air, nous programmons un objectif de 40%. Nous les faisons tourner en vitesse maximale pendant deux heures. Toutes les demi-heures nous relevons le taux d'humidité dans la pièce grâce à un humidimètre. Au bout de deux heures nous vidons le bac et mesurons la quantité d'eau récoltée. A l’issu du test, on s’attend à mesurer un taux d’humidité entre 35% et 45%, et à récolter au moins 0,5 litres d'eau dans le réservoir d’eau du déshumidificateur.
  • Réglages : ici nous vérifions qu’il y a bien présence des réglages basiques, c’est à dire minimum de trois vitesses de ventilation, présence d'un humidistat, programmation d'arrêt automatique, et marche continu. Nous prenons aussi en compte les modes qui permettent une gestion optimale d’humidité pour des usages fréquents (tel qu’une mode ‘buanderie’).
  • Vidange : en théorie vider l’eau d’un déshumidificateur doit être une tâche basique. Nous vérifions essentiellement qu'il n’y a pas de présence de défauts de conception gênants. Le bac doit être facilement accessible, le niveau de remplissage du bac doit être visible de l’extérieur, et il doit intégrer une poignée qui permet de le transporter le facilement. En bonus : nous vérifions la présence d’un tuyau qui permet de vider l’eau directement au sol, et une pompe qui lui permet de vider l’eau dans un évier surélevé.
  • Efficacité énergétique : le but ici est d’évaluer sa consommation en électricité. Pour cela, nous calculons un ratio entre sa puissance en Watts et sa capacité de déshumidification.
  • Ergonomie : en premier on teste le bruit. Nous voulons savoir s’il est suffisamment silencieux pour s’endormir avec dans une chambre à coucher, et encore si ce n’est pas un modèle trop puissant qui n’est pas du tout adapté aux pièces communes. Il doit être capable de fonctionner à 30-35 décibels en fonction de la situation. Ensuite, on évalue en fonction de sa taille, de sa mobilité et de son esthétique si oui ou non nous pourrions le garder dans notre salon. C’est une note qui dépend de l’appréciation des rédacteurs :).
  • Rapport qualité / prix : comme pour tous nos tests, nous comparons le modèle à des gammes similaires chez d’autres marques pour déterminer si oui ou non son prix est bon marché.

Lire plus >>Réduire >>

Filtres

Information
En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins promotionnelles et/ou publicitaires, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.